Option binaire Wiki: définitions et FAQ

Option Binaire Wiki - définitions options binaires

Nous vous présentons notre partie Option Binaire Wiki, qui vous permettra de vous familiariser avec le monde des options binaires. Vous retrouverez des définitions sur les options binaires ainsi qu’une foire aux questions.

Définitions Options Binaires

Si vous êtes nouveau dans le monde des options, et en particulier des options binaires, vous pouvez vous sentir perdu au milieu de tous ces nouveaux termes techniques. Vous trouverez ci-dessous la liste des termes fréquemment utilisés:

Option binaire

C’est une option, donc un contrat financier, indexé sur un actif sous-jacent et dont le paiement à échéance à 2 valeurs possibles: 0 ou bien une valeur prédéfinie. Vous pouvez lire notre présentation sur les options binaires.

Option digitale

C’est un synonyme de l’option binaire, mais qui est plutôt employé par les trader professionnels dans les salles de marchés.

Courtier (broker)

C’est l’intermédiaire par lequel vous pouvez investir sur les marchés financiers. Pour en savoir plus, rendez-vous dans la partie dédiée aux brokers

Actif sous jacent (underlying)

C’est la valeur sur laquelle est indexée l’option binaire. On parle aussi d’actif, ou d’asset.  Le sous jacent peut être une action, un indice, une matière première…

Expiration (expiry date)

L’expiration est le moment où se termine le contrat. C’est à ce moment que vous verrez si votre option est dans la monnaie ou non (dans le cas des options high/low). Sur les options binaires, les dates d’expiration peuvent s’étendre de quelques minutes à plusieurs mois.

Prix actuel (spot price)

Dernier prix traité pour le sous-jacent.

Paiement (payout)

C’est la somme reçue à échéance de l’option.

Option Zone / Range / Boundary

Option qui permet de choisir si le sous-jacent terminera à l’intérieur (inside) d’une zone (d’un range) ou bien à l’extérieur de celui-ci (outside).

Option Cible, Options Touch / One touch / No touch

Option qui permet de miser sur le fait que le prix du sous-jacent atteigne ou non une valeur cible fixée par avance. Dans le cas où l’on pense que le sous-jacent atteindra une certaine valeur, on investira dans une option Touch, dans le cas contraire on investira dans une No Touch. On parle d’option Touch up lorsque le sous-jacent doit atteindre une valeur à la hausse. Lorsque le sous-jacent doit atteindre une valeur à la baisse, on parle d’option touch down

Option High / Low, Option Up / Down, Call/Put

Option qui permet de miser sur la hausse ou sur la baisse d’un actif sous-jacent (se rapproche des options call/put classiques). C’est l’option binaire la plus courante et la plus simple.

Taux de rendement (yield)

C’est le pourcentage de gain obtenu avec l’option dans le cas où l’issue est favorable. Les options binaires ont la particularité de fournir des taux de rendements très élevés.

Retour sur perte

C’est le remboursement partiel du montant investi sur une option binaire.

Dans la monnaie (in the money)

Une option est dite dans la monnaie lorsque le prix du sous jacent est favorable à la position prise par l’investisseur.

Hors de la monnaie (out of the money)

Une option est dite hors de la monnaie lorsque le prix du sous-jacent est défavorable à la position prise par l’investisseur.

A la monnaie (at the monney)

Une option est dite à la monnaie lorsque le prix du sous jacent termine au même prix à l’expiration que le prix d’exercice (ou strike). Souvent, le valeur du strike sera fixée au niveau du prix du sous jacent au moment de l’achat de l’option.

Les grecs

Ce sont des indicateurs dérivés du modèle d’évaluation des options de Black et Scholes. Elle permettent de mesurer l’influence des différents paramètres qui influent sur le prix d’une option, tous les autres paramètres étant fixes par ailleurs. Les grecs sont: le delta, le gamma, le thêta, le rhô et le vega. Pour plus de détails, lisez notre article sur les grecs dans notre guide technique

FAQ Option Binaire Wiki

Quelle est la banque recommandée ?

il n’existe pas de réponse formelle. Nous ne pouvons que vous suggérer de ne jamais traiter plus de 5% de votre banque sur un trade. L’idéal selon nous serait de prendre 50 points de banque (i.e un point équivaut à 20€ si votre banque est de 1000€).

Vous paraissez farouchement opposé au principe de martingale, pourquoi ?

Pour une raison simple : le principe de la martingale consiste à doubler la mise à chaque fois que le trade est perdant pour au final gagner la mise initiale. Dans un cas parfait où votre banque est illimitée cela fonctionnerait mais ce n’est pas le cas (sinon pourquoi s’ennuyer à traiter des options binaires !). Du coup si vous êtes prudents et que vous avez suivi notre conseil d’une banque à 50 unités, il suffit que vous vous trompiez 5 fois d’affilée pour épuiser votre banque (x2, x4, x8, x16, x32). 

Vous paraissez farouchement opposé au principe de trend following (suivi de tendance), pourquoi ?

le trend following sans outil (cf. notre partie sur le momentum) est un leurre; en effet, ce n’est pas parce que le sous-jacent s’apprécie qu’il va continuer de le faire. Comme nous l’indiquons dans notre partie graphique, il est fort possible qu’il y ait des retournements et qu’une consolidation suivi cette appréciation. En finance, on a coutume de dire « there is no free lunch » (littéralement « il n’y a pas de repas gratuit). S’il suffisait de suivre des tendances sans stratégie/outil tout le monde gagnerait sur les options binaires, ce n’est pas le cas ! 

Quels sont les ouvrages/bouquins que vous conseillés pour apprendre à traiter les options binaires ?

il nous paraît fondamental d’avoir de bonnes connaissances en analyse technique pour progresser dans le trading d’options binaires. Nous avons beaucoup apprécié le livre (en anglais malheureusement) sur les vagues d’Elliott « Elliott Wave principle : key to market behavior » de Robert R. Prechter.  Concernant les chandeliers japonais, un livre en français s’impose comme la référence : « Chandeliers japonais : figures d’indécision et de continuation » de François Baron. Du même auteur, on citera « Le chartisme : méthodes et stratégies pour gagner en bourse »

Doit-on bien maîtriser votre partie sur les grecs pour traiter les options binaires ?

Nous avons voulu notre portail le plus différenciant possible et surtout le plus complet. Les  options binaires sont des options particulières et il est impossible d’éluder les grecs lorsqu’on étudie les options. Toutefois, à notre connaissance, peu de traders d’options binaires font du pricing (c’est à dire essayer de calculer le prix juste de l’option en fonction de la volatilité implicite du sous-jacent), la plupart s’appuyant soit sur des stratégies, soit sur de l’analyse graphique. Nous pensons donc que notre partie sur les grecs, bien qu’elle puisse être mise de côté, peut vous aider à mieux appréhender et comprendre le monde fascinant des options.

Quelle est la législation française sur les options binaires ?

la législation française est un peu floue. Il n’est absolument pas interdit de traiter des options binaires en France. Ceci dit, l’AMF n’a pas mis en place de régulation pour autant pour le trading d’options binaires. La situation a quelque peu changé ces derniers mois et tous les brokers agissant dans un pays de l’UE devra suivre les normes MiFiD (à l’initiative de Chypre, premier pays à mettre en place une régulation). Ainsi, chaque opérateur (généralement la plateforme fournissant la technologie au broker) devra faire une ségrégation entre le compte de la société et les comptes des clients et devra disposer d’une trésorerie d’au moins 1 million d’euros pour opérer. 

Pourquoi tous les sous-jacents ne sont pas tous traitables chez les brokers d'options binaires ?

pour éviter toute manipulation de cours (on pourrait imaginer acheter un titre peu liquide après avoir acheté une option Call), les brokers d’options binaires limitent l’univers des sous-jacents aux titres les plus liquides que l’on ne peut pas manipuler.

Pourquoi aussi peu de brokers offrent-ils la possibilité d'ouvrir un compte démo ?

nous leur avons posé la question et il semblerait que les comptes démo aient induit en erreur les utilisateurs dans le passé. Pour palier ce problème, ils ont été supprimés dans la plupart des cas.

Conseillez-vous d'utiliser des logiciels d'analyse technique ?

Tout à fait. Metatrader (http://www.metaquotes.net/en/metatrader4) et Pro real Time (https://www.prorealtime.com/fr/) sont les références en matière d’AT. Ils représentent un avantage clair pour tout trader désireux de progresser.

Quand augmenter son unité de trade ?

il n’existe pas de règle établie mais nous considérons qu’il faut être extrêmement prudent avant d’augmenter sa mise (staking en anglais). Imaginons que vous traitiez principalement des options High/Low avec des payoffs de 85% (en moyenne). Alors il faudra un mimimum de 100 trades de track record (200 trades idéalement) avant d’imaginer augmenter la mise de base.

Puis-je faire confiance aux brokers en leur communicant mes informations bancaires ?

En aucun cas, vous devez leur fournir des copies complètes de carte bleue (ils demandent généralement de rayer les 4 premiers ou les 4 derniers chiffres de celle-ci) lorsqu’ils vérifient votre identité. A ce propos, pensez à bien fournir l’ensemble des documents demandés pour éviter qu’ils ne traînent en longueur et vous fassent perdre 1 ou 2 jours lors du retrait.