Mes-Options.com : Guide de Trading sur Option Binaire

ISM manufacturier

ISM manufacturier

Auteur
  • Popularité

Présentation de l’ISM manufacturier

L’ISM est publié mensuellement aux États-Unis par l’Institut de Gestion des approvisionnements (site officiel). Paraissant le premier jour ouvré du mois, il détermine les grandes tendances du secteur manufacturier et les sentiments des dirigeants et gérants de sociétés de production de biens. Il se fonde sur une enquête menée auprès d’un échantillon de 300 firmes manufacturières dispersées sur 50 États et représentant 21 secteurs. Les questions posées aux acheteurs portent sur l’évolution des conditions manufacturières ; trois réponses sont possibles : à la hausse, à la baisse ou inchangé.

Plusieurs critères sont contenus dans les questions posées, mais seulement quatre d’entre eux sont retenus pour calculer l’indice : les nouvelles commandes, l’emploi, les délais de livraison et les stocks. Un indice supérieur à 50 points signale un secteur manufacturier en extension ; un indice inférieur à 50 points signale une contraction du secteur manufacturier.

Bien que les secteurs manufacturiers scrutés par l’ISM ne représentent que 12% de l’économie américaine globale, cet indice a un fort impact sur le forex ; c’est l’un des indices les plus suivis par les investisseurs. En effet, il donne une image fidèle de la santé économique générale des États-Unis. Il préfigure les statistiques mensuelles sur l’emploi. Mais surtout, il permet d’anticiper les renversements du cycle, qu’il s’agisse des phases de déclin ou de croissance. Il est à cet égard considéré comme un indicateur avancé de l’économie américaine. Lorsque l’indice dépasse les 50 points, c’est ainsi l’ensemble de l’économie américaine qui est considérée comme en étant en extension, indiquant que la société investit et dépense plus.

C’est pourquoi un indice faible conduit les investisseurs à vendre le dollar, et la monnaie faiblit. Un indice élevé incitera les investisseurs à acheter cette devise, car ils tablent sur une croissance de l’économie ; la valeur du dollar augmentera.

Son influence s’étend d’autre part à tous les marchés boursiers, dans un mouvement inverse. En effet, un ISM manufacturier bas risque d’entraîner une baisse des taux d’intérêts fixés par la FED, relançant la croissance économique et dépréciant la monnaie ; cela aura pour conséquence de faire progresser les marchés boursiers. Mais cette tendance s’établit sur un plus long terme que les conséquences sur le forex.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Sélectionnez un rating

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>