Mes-Options.com : Guide de Trading sur Option Binaire

Les chandeliers Japonais

Les chandeliers Japonais

Auteur
  • Popularité

Présentation des chandeliers japonais

Il y a plusieurs façon de représenter un graphique sur les options binaires, les chandeliers japonais est l’une des plus intéressantes. Les chandeliers sont apparus au Japon au XVIIIe siècle, imaginés par un marchand de riz à qui ils permirent de s’enrichir. Ils sont considérés comme les précurseurs de l’analyse graphique. Oubliés pendant quelques temps, ils ont été remis à l’honneur dans les années 90 par l’analyste Steve Nison, et sont aujourd’hui un outil graphique important dans le domaine du Forex et des options binaires, servant à analyser les tendances, en particulier pour anticiper les retournements.

Les chandeliers donnent une représentation précise et fiable des tendances du marché. En outre, ils sont parfaitement adaptés aux options binaires, marché où les échéances sont courtes voire très courtes. D’autre part, ils permettent une analyse plus riche que celle octroyée par une courbe, dans la mesure où ils fournissent quatre informations par unité de temps, et non une seule (le cours de clôture) : le cours d’ouverture, celui de fermeture, le cours le plus haut atteint et celui le plus bas.

Leur nom vient du fait qu’ils sont élaborés à partir de multiples bougies (des sortes de tubes avec une mèche visible aux deux extrémités) qui forment le graphe à interpréter. D’une manière générale, la bougie est de couleur verte lorsque le cours est en hausse ; elle est de couleur rouge lorsque le cours est en baisse. Dans certains modèles toutefois, les couleurs utilisées sont le noir et le blanc : le noir signifie une baisse et le blanc, une hausse. Le corps du chandelier est constitué de la fourchette de prix entre le début et la fin de la séance. Les mèches indiquent le cours le plus haut et le cours le plus bas atteints au cours de la séance ; on parle des ombres hautes et des ombres basses. S’il n’y a pas d’ombre haute, on parle de tête rasée ; s’il n’y a pas d’ombre basse, on parle de bas rasé. Par ailleurs, une bougie dotée d’un corps particulièrement grand témoigne d’une pression importante du cours. En présence de telles bougies, et surtout si les ombres sont petites, il est conseillé de rester dans ce mouvement.

Les différentes formes de chandeliers

Ces bougies peuvent prendre plusieurs formes, chacune d’entre elles traduisant un phénomène du marché. Le Marubozu est le chandelier de base, dépourvu de mèche ; il constitue un très fort signal de tendance. Le chandelier avec mèche montre que durant la séance, le cours a connu des hauts ou des bas allant au-delà des prix d’ouverture ou de fermeture. Le doji est une figure avec un corps minuscule (les cours d’ouverture et de fermeture sont identiques), témoignant d’un marché hésitant ou attentiste, souvent annonciateur d’un retournement. La toupie est composée d’un petit corps et de longues ombres ; elle indique une hésitation : soit le marché est en phase de consolidation, soit il s’apprête à se retourner.Ces figures de base illustrent l’état du marché. A côté, toute une série de figures sont annonciatrices de retournement. Le doji dragon n’a aucune ombre haute, avec une longue ombre basse : en phase baissière, il annonce un retournement haussier. A l’inverse, la pierre tombale n’a aucune ombre haute, et annonce, en phase haussière, un retournement baissier.

Les marteaux et pendus ont un petit corps, sans ombre haute, avec une longue mèche basse ; le marteau est vert, situé nécessairement dans une période baissière, et annonce un signal haussier ; le pendu est rouge, dans une phase haussière, et signal un retournement baissier.

Leurs opposés sont les marteaux inversés et les étoiles filantes : petit corps, ombre basse courte ou absente, grande mèche haute. L’étoile filante, en phase haussière, annonce une baisse des cours. Le marteau inversé, en période baissière, annonce un retournement haussier.

Les bougies peuvent également être associées pour indiquer une tendance. Ainsi, l’étoile du matin se compose d’une bougie rouge, suivie d’une bougie rouge ou verte au corps plus petit, puis d’une bougie verte dont le corps se situe au même niveau que la première ; cette figure apparaît dans une tendance baissière, et annonce un retournement haussier. L’inverse s’appelle l’étoile du soir, formant une sorte de pic, et annonce un retournement baissier.

Les chandeliers et graphique option binaire sont un outil d’aide à la décision, mais ne peuvent constituer la seule base de la stratégie d’investissement. Il est ainsi conseillé de les associer à un indicateur technique, comme par exemple le MACD ou le RSI. Cela permet de coupler les représentations de l’attitude du marché dans un court laps de temps (les chandeliers) à un indicateur de tendance sur le plus long terme (l’indicateur technique) pour mieux repérer les phénomènes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Sélectionnez un rating

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>