Mes-Options.com : Guide de Trading sur Option Binaire

ADX et DMI, deux indicateurs techniques

ADX et DMI, deux indicateurs techniques

Auteur
  • Popularité

L’ADX: Average Directional Movement

L’indicateur ADX (Average Directional Movement) est un indicateur qui permet de mesurer la force d’une tendance sur le marché ou tout simplement de détecter la présence d’une tendance. Il est nécessaire de le coupler avec un indicateur qui indique le sens de cette tendance, dont il permettra d’affiner l’analyse. En effet, à lui tout seul, il n’est d’aucune utilité, car ne connaître que la puissance d’une tendance ne signale pas au trader s’il se trouve face à un signal de vente ou face à un signal d’achat. Il est ainsi généralement utilisé avec le DMI, indicateur de mouvement directionnel.

Couplé avec des indicateurs de direction de tendance, l’ADX indicateur sera composé de trois lignes distinctes : celle de l’ADX à proprement dite ; les lignes des DM- (qui mesure la pression baissière exercée sur le titre) et DM+ (qui mesure la pression haussière qui pèse sur le titre) qui se croisent pour montrer le sens de la tendance suivie par le marché.

L’ADX correspond à la moyenne mobile de l’indicateur directionnel. L’auteur de cet indicateur, Welles Wilder, préconise de la calculer sur une moyenne de 14 jours.

Indicateur borné, l’ADX varie entre 0 et 100. Plus l’indicateur est élevé, plus la tendance, qu’elle soit haussière ou baissière, est forte. En outre, si la courbe de l’ADX croît brusquement, cela révèle une affirmation de la tendance. Plus l’ADX est haut, moins le trader risque de se tromper en suivant la tendance. En revanche, il est conseillé de ne pas ouvrir de position si l’ADX est inférieur à 25, car la tendance est alors beaucoup trop incertaine, voire inexistante si l’indicateur passe en-dessous de 20. C’est pourquoi, lorsqu’un ADX initialement bas dépasse le niveau de 25, on dit qu’il révèle un signal d’entrée.

L’analyse dynamique de la ligne de l’ADX permet de signifier au trader de possibles retournements. Ainsi, si la courbe de l’ADX se situe au-dessus de 25 et amorce un retournement à la baisse, cela peut indiquer un éventuel changement de tendance.

Certains analystes ont modifié l’utilisation de cet indicateur pour l’adapter à des horizons de trading plus courts, et permettre une meilleure réactivité en générant des signaux plus nombreux. Ils mettent ainsi à l’écart la contrainte du niveau de l’ADX (c’est-à-dire une courbe située au-dessus de 25) pour considérer que seule l’orientation a de l’importance, quelle que soit la hauteur à laquelle la courbe se situe sur le graphique. Si l’ADX est en hausse, le trader doit suivre la tendance dominante (si le DI+ croise à la hausse le DI-, la tendance est haussière, et inversement). En revanche, si l’ADX baisse, le trader doit rester à l’écart du marché et alléger ses positions.

Dans cette nouvelle optique, la configuration idéale est celle d’un ADX qui chute en-dessous des lignes directionnelles pendant un certain temps ; puis lorsque l’ADX remonte de quatre point par rapport à son niveau le plus bas, cela signifie un redémarrage de la tendance. Dans ce cas, le trader peut à nouveau ouvrir des positions : soit en achetant si le DI+ est supérieur au DI-, soit en vendant dans le cas contraire.

Le DMI: directional movement index

Le DMI (Directional Movement Index) est un indicateur d’analyse technique qui a été développé par l’ingénieur américain Welles Wilder en 1978. Il permet de détecter des tendances, en comparant la pression vendeuse et la pression acheteuse, afin de générer des signaux d’achat ou de vente. Il est généralement calculé sur une période de 14 jours. Le calcul du DMI est très complexe, mais il est possible de l’obtenir d’un clic sur les plateformes de trading.Le DMI est la plupart du temps combiné avec l’ADX (Average Directional Movement Index) afin de mesurer la force d’une tendance sur le marché. Cet indicateur apporte un filtre supplémentaire.

Indicateur borné, l’ADX s’établit entre 0 et 100. Il renseigne sur l’environnement du marché, ce qui permet d’éviter certaines erreurs.Cela fait du DMI un indicateur très complet, informant de la présence d’une tendance, mais aussi de sa puissance et de sa force. Il sera alors constitué de trois lignes oscillatoires, déterminées sur la même période choisie : la ligne DMI+, signalant un mouvement positif et représentant la force des acheteurs ; la ligne DMI-, signalant un mouvement négatif et représentant la force des vendeurs ; la ligne ADX, qui constitue l’indicateur directionnel, permettant de déterminer le caractère plus ou moins marqué de la tendance afin de déterminer l’intérêt d’une éventuelle prise de position sur la valeur. L’indicateur ADX annonce également la fin d’une tendance.Le postulat de base de Welles Wilder est que deux séances consécutives de hausse caractérisent une pression, tandis que deux séances consécutives de baisses caractérisent une pression baissière. Quant au range de variation des cours entre deux dates, il détermine la puissance de la pression en marche.

Lorsque le croisement des deux lignes du DMI donne des signaux d’achat ou de vente, il s’agit ensuite de les confronter avec la ligne ADX. Si celle-ci est suffisamment haute, cela confirme la vitalité de la tendance. On considère que lorsque l’indicateur de mouvement est supérieur à 23 ou 25, la tendance est très marquée ; la situation est alors favorable à la poursuite de celle-ci. Mais si elle est en baisse, elle révèle un affaiblissement de la tendance. Par ailleurs, plus l’écart entre les lignes DMI+ et DMI- est important, plus la tendance est forte. Lorsque les lignes, à l’inverse, se rapprochent, cela signifie que la tendance risque de se renverser, les leaders perdant de leur influence et le marché confronté à des troubles.

Cet indicateur permet plusieurs utilisations. Lorsque la ligne DMI+ croise la ligne DMI- verse le haut, il convient d’acheter ; lorsque la ligne DMI- croise la ligne DMI+ vers le bas, il faut vendre.
Lorsque les lignes DMI+ et DMI- se croisent, il est préférable de sortir de sa position, ou de l’inverser.

Il est également conseillé de sortir lorsque la ligne ADX passe sous le seuil de 20, car le marché n’est alors plus conduit par une quelconque tendance, la domination des vendeurs ou des acheteurs n’étant que momentanée, et les signaux émis par le croisement des lignes DMI+ et DMI- n’étant plus fiables. Ainsi, une autre utilité de cet indicateur est de permettre aux traders de ne pas se laisser piéger par des tendances qui ne sont en réalité pas significatives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Sélectionnez un rating

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>